Buffalo Springfield BUFFALO SPRINGFIELD : groupe de folk-rock américano-canadien, 1966-1967.

- Stephen Stills : chanteur et guitariste. Né le 03.01.1945 à Dallas (Texas).
- Neil Young : chanteur et guitariste. Né le 12.11.1945 à Toronto (Canada).
- Richie Furay : chanteur et guitariste. Né le 09.05.1944 à Yellow Springs (Ohio).
- Bruce Palmer : bassiste. Né en 1946 à Liverpool (Canada).
- Dewey Martin : batteur. Né le 30.09.1942 à Chesterville (Canada).

Ce groupe de légende formé à Los Angeles en 1966 révéla les talents de trois chanteurs et compositeurs à forte personnalité : Stephen Stills, Neil Young et dans une moindre mesure Richie Furay. Il n'eut le temps d'enregistrer que deux albums d'une grande richesse, mêlant avec raffinement folk, rock et country.

Buffalo Springfield se forme, selon la légende, au printemps 1966 à Los Angeles au cours d'un embouteillage sur Sunset Boulevard. Stephen Stills et Richie Furay se retrouvent coincés à côté de Neil Young, un musicien canadien rencontré à New York deux ans auparavant. Après des études de sciences politiques en Floride. Stills s'est fixé à Los angeles. Il est passé par les cabarets folk de Greenwich Village. En Californie, il a retrouvé Furay, rencontré à New York où tous deux participaient à la même chorale folk, les Au Go Go Singers. Croise là-bas durant la même période, Neil Young arrive du Canada. Fanatique de Presley, il a animé un groupe de rock'n' roll à Winnipeg et a fait, un temps, de la musique à Detroit, devenant inséparable de son compatriote Bruce Palmer. Enchantés de la coïncidence, les quatre décident de s'associer. La formation est complétée par le batteur Dewey martin, un canadien d'origine issu du monde de la country. Le nom de Buffalo Springfield est chois d'après la marque de rouleau compresseur qui manúuvre dans la rue où ils répètent.

Les débuts sont fulgurants. Après une mini-tournée avec les Byrds suivie d'une série de concerts au Whisky A Go Go de Los Angeles, on ne parle que de cette nouvelle formation. Pris en main par les agents de Sonny & Cher, le duo-phare du folk rock, Buffalo Springfield est courtisé par plus de vingt maisons de disques. Stephen Stills choisit Atco, un label de la compagnie Atlantic, qui lui propose 22 000 dollars d'avance. La rumeur est si élogieuse que le groupe, qui n'a pas encore sorti de disque, est invité à jouer en première partie des Rolling Stones à l'Hollywood Bowl en juin 1966. Son premier 45 tours sort en août : c'est une ballade folk de Neil Young, « Nowadays Clancy Can't Even Sing ». La formation rencontre un plus grand succès au début de l'année suivante avec une chanson de Stephen Stills destinée à devenir l'un des hymnes de la contestation estudiantine américaine, « For What It's Worth », avec son fameux refrain scandé (« Stop children, what's that sound/Everybody knows what's going down » : arrêtez les enfants, c'est quoi ce son. Tout le monde sait ce qui se prépare), inspiré par la répression policière lors d'une manifestation contre la guerre du Vietnam sur Sunset Boulevard. Le morceau, chanté par Richie Furay, est marqué par les interventions de Neil Young à la guitare solo. Le premier album sort en même moment, équitablement partagé entre les compositions de Stills et de Young, qui ne chante pas encore. Le folk y est plus marqué que le rock : l'accompagnement est acoustique, les harmonies à quatre voix rehaussent les mélodies, et les chansons, comme « Sit Down I Think I Love You » ou « Go And Say Goodbye », ont toutes quelque de rare et de vibrant. L'accueil critique est excellent. Le succès, pourtant, n'est pas colossal, et toute une série d'incidents vient contrarier l'essor du groupe.

En avril 1967, le bassiste Bruce palmer est renvoyé au Canada pour avoir travaillé sans carte professionnelle et, surtout pour con sommation de drogue. Ce ne sera pas la dernière fois. La formation doit faire appel à deux bassistes intérimaires, dont Jim Fielder pour terminer l'enregistrement de son second album Stampede. Une fois achevé, le disque est rejeté par Atco qui demande au groupe d'enregistrer d'autres chansons. Il va rester mythique, disponible uniquement sous la forme d'éditions pirates. Pour tout arranger, Neil Young fugue au mois de mai à Londres pour de vagues projets avec l'arrangeur Jack Nitzsche. Buffalo Springfield doit jouer sans Young ni Palmer au festival de Monterey en juin 1967, dépanné in extremis par David Crosby des Byrds. Cette année-là, Atco sort deux 45 tours, « Bluebird » (dédié à la chanteuse Judy Collins) et « Rock'n' Roll Woman » (avec la participation de Crosby), deux des meilleures compositions de Stills. Neil Young, fort de sa plongée dans le Londres psychédélique, réintègre le groupe en septembre 1967 pour l'enregistrement de son véritable second album, Buffalo Springfield Again, qui sort en décembre. Ses compositions, « Expecting To Fly » qu sera publié en 45 tours et « Broken Arrow », sont marquées par l'expérimentalisme ambiant. Stills, plus carré, compose six chansons à dominante rock, comme « Mr. Soul ». Furay, quant à lui, écrit trois morceaux d'inspiration country. Ce disque électrique et exceptionnel fait tenir dans un équilibre miraculeux les tendances contradictoires du groupe. C'est pourtant cette diversité et les antagonismes qui en découlent qui auront raison de Buffalo Springfield.

Début 1968, Palmer, à nouveau renvoyé au Canada, est remplacé par Jim Messina, ingénieur du son. Mais, après un dernier concert en mai, le groupe se dissout définitivement, miné par les disputes, laissant un album inachevé. Jim Messina ramasse les morceaux et termine le disque Last Time Around, qui comprend un très beau morceau de Neil Young, chanté à la manière de Tim Hardin, « I Am A Child ». Dewey Martin tente en novembre 1968 de remettre sur pied un nouveau Buffalo Srpingfield avec d'autres musiciens, ce que Stephen Stills lui interdit par voie de justice. Celui-ci forme à la fin de l'année à Londres un trio de folk-rock devenu célèbre avec David Crosby et Graham Nash. Furay crée le groupe de country-rock Poco, brièvement accompagné par Messina, puis fonde le supergroupe californien Souther-Hillman-Furay Band. Neil Young entame une carrière solo, rejoignant en juin 1969 Crosby, Stills & Nash. Quant à Bruce Palmer, il disparaît de la circulation, comme Dewey Martin, après une carrière solo avortée. Un double album, Retrospective, paraît en 1976, retraçant la carrière d'un groupe qui restera comme l'une des plus belles promesses non tenus du rock américain. Buffalo Springfield s'est reformé en 1988 pour jouer l'occasion du 40 ème anniversaire des disques Atlantic au madison Square Garden de New York. Dewey Martin, obstiné, continue de donner des concerts dans un petit circuit nostalgique sous le nom de Buffalo Springfield, accompagné par un ancien membre du Crazy Horse, le groupe de Neil Young.