BEAT : mouvement musical apparu au début des années 60 en Angleterre.

On appelle « beat », pour le différencier du rock'n' roll classique, le mouvement musical qui anima la Grande-Bretagne de 1963 à 1967, sous l'impulsion du succès des Beatles. Même si ceux-ci reprenaient des morceaux de Carl Perkins, la distinction était d'importance dans un monde où il fallait choisir son camp : le beat était de la musique pour Mods, et un Mod n'aurait su écouter de rock'n' roll blanc.

Le beat est un mouvement ou, à tout prendre, une nouvelle façon de penser et de jouer le rock, mais il n'est pas un genre. Ainsi trouvera-t-on étiquetés comme tels des groupes qui se voulaient (au moins à leurs débuts) les interprètes blancs d'une musique noire, le rhythm'n' blues (les Rolling Stones, les Animals, les Pretty Things…) et d'autres qui privilégient les mélodies et les harmonies vocales (les Beatles, les Hollies, les Zombies…), créant une musique plus pop, bientôt très largement émancipée de ses racines (les Everly Brothers, Phil Spector, les girls groups…) et qui évoluera pour arriver à toujours plus de finesse et d'ingéniosité dans la composition et l'interprétation.

Outre les groupes déjà signalés, il faut encore mentionner ici les Kinks, le Dave Clark Five, les Who, les Yardbirds, Them, les Troggs, Herman's Hermits et Manfred Mann, mais ce ne sont là que quelques-uns parmi de centaines dont beaucoup, s'ils n'ont pas eu la longévité de ceux que nous avons cités, étaient néanmoins du même niveau que leurs rivaux pus heureux.


Plusieurs compilations sont parues, dont The British Invasion, Vol. 1-9 ; Beat At Abbey Road ; Footsteps To Fame Vols 1 & . Il existe par ailleurs un très grand nombre de compilations consacrées aux années 60, souvent bon marché, mêlant titres britanniques et américains ; elles ne restent jamais très longtemps disponibles.